Question: Que Faire Si Controle Technique Ne Passe Pas?

Quand la voiture ne passe pas au contrôle technique?

En cas de défaut de contrôle technique, l’automobiliste s’expose à une amende de quatrième classe (jusqu’à 135 euros), la confiscation de sa carte grise ainsi que l’immobilisation du véhicule. Dans le cas contraire, le véhicule ne pourra plus circuler après minuit.

Quel est le délai pour une Contre-visite contrôle technique?

Vous avez deux mois pour réaliser les réparations sur votre véhicule et le présenter pour la contre – visite. Lors de ce rendez-vous, l’identification du véhicule ainsi que les points ayant entrainé la contre – visite seront systématiquement contrôlés.

Est-il possible de repasser un contrôle technique?

Si lors de ce premier rendez-vous, vous n’étiez pas satisfait du service, vous pouvez librement choisir un autre centre pour effectuer le contrôle technique suivant ou la contre- visite éventuelle.

Est-il possible de faire une Contre-visite dans un autre centre?

LE CENTRE DE CONTRÔLE TECHNIQUE PEUT ÊTRE DIFFÉRENT POUR LA CONTRE – VISITE. Le véhicule peut être présenté dans un centre de contrôle différent de celui qui a effectué la visite technique périodique. Il faut alors apporter le procès-verbal défavorable pour que le nouveau contrôleur sache ce qu’il doit contrôler.

You might be interested:  Réponse Rapide: Contre Visite Ropuille Pour Controle Technique?

Comment faire passer la pollution au contrôle technique?

Afin de réduire celle-ci avant un contrôle technique, vous pouvez faire appel aux 4 solutions suivantes: Faire les niveaux des liquides: s’il n’y a plus assez de liquide de refroidissement ou d’huile moteur, cela peut expliquer la surchauffe du moteur et les fumées d’échappement importantes.

Comment se débarrasser d’une voiture qui ne passe pas le contrôle technique?

Q: Comment se débarrasser de sa voiture sans contrôle technique? R: Rendez-vous dans un centre VHU ( voiture hors d’usage) avec votre certificat d’immatriculation, le formulaire Cerfa n° 15776 en 2 exemplaires et un certificat de situation administrative de moins de 15 jours.

Quel prix pour une Contre-visite contrôle technique?

Une contre – visite « simple », nécessitant un simple contrôle visuel, coûtera entre 10€ et 15€ en moyenne. Une contre – visite « étendue », nécessitant un passage sur machine, sera généralement facturée entre 20€ et 35€.

Est-ce que la Contre-visite d’un contrôle technique est payante?

Au même titre que le prix du contrôle technique, le tarif de la contre – visite est libre et n’ est pas fixé par la législation.

Est-ce qu’on peut rouler avec une Contre-visite?

Sauf disposition contraire, la voiture devant passer la contre – visite peut circuler librement. Toutefois, les réparations nécessaires doivent être faites dans les plus brefs délais, car la contre – visite doit intervenir dans un délai de 2 mois suivant le contrôle technique.

Quelles sont les défaillances majeures du contrôle technique?

Quelques défaillances majeures relevées lors du contrôle technique

  • une usure excessive des plaquettes de freins.
  • la direction assistée inopérante.
  • une mauvaise fixation de la colonne de direction.
  • les suspensions pneumatiques inutilisables.
You might be interested:  FAQ: Combien Gagne Un Controle Technique Automobile?

Quelle date retenue en cas de contre-visite?

En cas de contre – visite, le véhicule doit être présenté dans un délai n’excédant pas 2 mois à compter de la date du contrôle technique périodique défavorable. Si ce délai est dépassé, le véhicule est soumis à un nouveau contrôle technique périodique.

Comment se passe la Contre-visite?

Lorsque l’automobiliste a réalisé les réparations imposées par le contrôle technique, il doit effectuer une contre – visite. Il doit se présenter dans le centre de contrôle de son choix avec l’original du procès-verbal de contrôle technique périodique défavorable et le certificat d’immatriculation de la voiture.

Où faire sa Contre-visite?

Vous pouvez présenter votre véhicule pour la contre-visite dans le centre de contrôle de votre choix, parmi les 6.000 centres agréés par l’État répartis sur l’ensemble du territoire, et dont vous trouverez la liste dans les préfectures, les sous-préfectures et sur le site de l’Organisme technique central du contrôle

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *